L’exposition sera visible tous les jours sur les grilles du square de la tour Saint-Jacques du 13 décembre au 13 janvier 2020

Tes yeux sur mes oreilles
Au cœur de Paris, « Tes yeux sur mes oreilles » rend visible la surdité !
« Je n’ai plus envie de cacher mes appareils sous mes cheveux »
« J’en ai assez de faire comme si j’entendais. »
« Je veux assumer ma surdité et ne plus avoir honte. »


6 millions de personnes sont concernées et pourtant, le handicap auditif reste un tabou. L’exposition « Tes yeux sur mes oreilles » veut organiser le coming-out de la surdité. En 2020, il est temps de sortir de la honte !Cacher sa surdité conduit à répondre oui ou non, à des incompréhensions et finalement à se couper des autres. Aujourd’hui, des solutions existent : l’appareillage, l’implant, l’aménagement de poste… Parce que la surdité est un handicap de communication, c’est un handicap partagé qu’il faut aborder ensemble.Au centre de Paris, la surdité se montre libérée de toutes les représentations rétrogrades et dévalorisantes. 8 femmes, hommes et enfants, appareillés ou implantés, ont été photographiés par Stéphane Lavoué.

Pendant ce mois d’exposition, le public partagera le quotidien d’une personne sourde : un témoignage mis en son et en poésie sera disponible grâce à un QR-Code. Ce récit aborde la surdité vécue de la cour de récréation jusqu’à l’entreprise, en passant par la passion amoureuse et le regard des autres.

Rendez-vous du vendredi 13 décembre 2019 au lundi 13 janvier 2020 au square de la Tour Saint-Jacques (Métro RER Chatelet – Accès libre 7/7 24h/24h) pour découvrir plus qu’une exposition photographique, une expérience sensorielle unique.

A l’occasion de l’exposition, l’équipe de Droit Pluriel vous propose une visite guidée !
Rendez-vous du côté de la rue de Rivoli de 14h à 15h le samedi 14 décembre !

L’EXPOSITION a reçu le PRIX SPÉCIAL du jury du palmarès des décibels d’or

LE JURY A AIMÉ Une expérience qui sensibilise à la surdité ceux qui ne la connaissent pas et qui permet à ceux qui la vivent de ne plus faire semblant.

tes yeux sur mes oreilles
tes yeux sur mes oreilles
tes yeux sur mes oreilles

avec l’équipe de Droit Pluriel

L’actu de Droit Pluriel en Décembre 2019 !

L’urgence du coming-out ! La jeune Greta Thünberg, militante écologiste, a été moquée pour son apparence, ses expressions. Parce qu’elle était autiste, on a cherché à la discréditer, à l’humilier par ce biais là. Le candidat à la Mairie de Paris Cédric Villani a été mis en doute pour la même raison : il serait autiste et cela devient un angle d’attaque.

Cette culture de l’humiliation devrait tomber sous le coup de la discrimination. Elle a pour conséquence que chacun se cachedissimuledénie ses singularité et ses variations de fonctionnement. 
 La lutte pour l’émancipation et l’égalité des droits devra passer par le coming-out. Nous attendons des personnalités politiques et médiatiques qu’elles disent, qu’elles assument que chacun sorte de cette culture de la honte. Autistes, malvoyants, malentendants… Ces personnes sont capables et compétentes.  
2020 doit voir s’affirmer des êtres fiers inscrits dans la culture de l’accessibilité !